JARDIN ROUGE

UN PRINTEMPS À BOSTON

Chênes écarlates, houx d’Amérique et framboisiers valent son surnom à ce discret jardin bostonien: le Jardin Rouge. Au printemps pourtant, ses magnolias explosent de grandes fleurs blanches, qui l’animent d’une farandole de notes florales, fruitées, fraîches et musquées.

TÊTE
bergamote, baie rose, cassis

CŒUR
rose, giroflée, magnolia, framboise

FOND
muscs blancs, santal, mousse de chêne

Parfumeur
Thomas Fontaine