EPIDOR

une récolte odorante dans les champs dorés

Les blés murs ondoyaient hier encore au vent d’été. La moisson s’achève. On bat maintenant les gerbes blondes dans l’aire et les sacs de jute s’emplissent de grains dorés. À l’ombre des bosquets, ayant posé leurs faucilles, les filles boivent à la source vive. Avec les gars, elles vont danser ce soir dans la nuit tiède. Le colporteur est passé : sur la peau des demoiselles, la fleur d’oranger se mêle à la violett e et au jasmin. La toile des sarraus exhale une odeur musquée, le foin coupé et les galettes à la frangipane embaument le jour qui décline. Les coquettes, en rêvant, ferment un instant les paupières.

TÊTE
Violette, prune

CŒUR
Jasmin, fleur d’oranger

FOND
Cèdre, santal, tonka, vanille

PARFUMEUR THOMAS FONTAINE